culture

5 expériences folkloriques que vous ne vivrez qu’à Maurice !

dimanche septembre 19, 2021

Non, le folklore mauricien ne se résume pas qu’à des ségatières dansant sur la plage autour du feu. Partez avec nous ! Musique, fête, marché… De Port-Louis à Mahébourg, découvrez des expériences intenses ancrées dans la culture populaire mauricienne.

Au-delà de la carte postale, de la plage et du lagon turquoise, se cachent de nombreux trésors. Bienvenue à Maurice ! L’île de Paul et Virginie aime les contes et légendes. Ici, les coutumes traditionnelles proviennent de rencontres aux horizons lointains. Vivez-les ! On vous emmène aux quatre coins de l’île, à la découverte de l’exceptionnel folklore mauricien. Oui, l’île Maurice est un poème à la croisée des mondes. 

– Promenez-vous dans le quartier de Chinatown à Port-Louis 

Port-Louis, c’est la capitale foisonnante et transpirante. En son cœur, le tumulte des voitures rencontre les cris des marchands ambulants et des stations de street-food. Le centre de Port-Louis est une fourmilière passionnante aux mille facettes. Son quartier de Chinatown, autrefois très animé, est aujourd’hui une respiration. Marchez au hasard de ses rues, longez le très poétique canal La Paix aux pierres coloniales taillées pour acheminer l’eau jusqu’à la mer, émerveillez-vous devant ses dizaines de murs et installations street art entre les rues Dr Sun Yat Sen et Emmanuel Anquetil, et dégustez sur le pouce des mines-boulettes sur une toile cirée un peu collante rafraîchi par un ventilateur d’un autre temps. Chinatown a un charme fou, entre architecture coloniale et architecture n’importe quoi. Une atmosphère unique.

– Vous êtes invité pour Geet-Gawai

Saviez-vous que près de 70% de la population mauricienne est d’origine indienne ? Le partage fait partie de cette culture. Préparez-vous à la possibilité de participer aux festivités d’un mariage traditionnel ! Voilà une expérience culturelle inoubliable. Comme un film de Bollywood, le format est long (parfois sur une semaine), mais la fête est belle. A chaque jour sa tradition. Celle de Geet-Gawai, typiquement mauricienne et inscrite en 2016 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, se fête le vendredi soir. Cérémonie colorée, entre prières, danse et chants en Bhojpuri, Geet-Gawai est arrivée sur l’île avec les travailleurs engagés venus des régions de Bihar et Uttar Pradesh, proches du Népal, au nord de l’Inde. Vous connaissiez le sega mauricien, vous connaîtrez maintenant le Geet-Gawai, cette autre musique traditionnelle mauricienne.

– Déjeunez au Food Court du Bazar de Port-Louis

Non, vous n’en avez pas fini avec Port-Louis. Après Chinatown, poursuivez votre marche le long de la route royale, entre la rue la corderie et la Place d’Armes. Le port est visible. La foule s’intensifie. Le bruit se fait de plus en plus fort. Les saveurs se multiplient. Vous êtes au Bazar de Port-Louis, un marché de fruits, de légumes, de viandes, de souvenirs, de plantes aphrodisiaques… En son centre, à l’intérieur, un ‘food court’ où les stands de street food et les étals de jus frais rivalisent de vocalises. Vous avez chaud. On s’arrête Chez Maraz, référence des dholl puri, ces crêpes salées faites de farine et de lentilles jaunes. En face, chez Pillay, c’est jus de tamarin ou alouda cette boisson traditionnelle mauricienne à base de lait, d’agar-agar et de graines de Tookmaria qui font sa douce particularité. Rafraîchissant ! 

– Jouez de la ravanne dans la forêt avec Sarasvati

La ravanne, c’est l’instrument phare de la musique mauricienne. Traditionnel, oui. Actuel, aussi. Fabriqué à base de peau de chèvre, ce tambourin mythique de la musique sega, se transmet de génération en génération. Aujourd’hui, Sarasvati fait partie de ces jeunes mauriciens qui entretiennent la légende. Joueuse (virtuose) de mridanga, ravanne ou encore erhu, Sarasvati a un sacré talent. Membre fondateur de Patyatann, jeune groupe de musique fusion très apprécié à Maurice, Sarasvati a lancé en 2020 Lavwa Tambour (la voix du tambour en créole mauricien), des sessions autour de la ravanne, entre chant, partage et percussions. Vous êtes prêt pour ce voyage intérieur ? Inscrivez-vous sur www.lavwatanbour.com pour des rencontres organisées dans le calme de la forêt Daruty, à côté de Grand Baie, au nord de l’île. Lâchez prise !

– Flânez devant les étals du marché de Mahébourg

Ah le sud. Région préservée. Fief majeur du sud-est, Mahébourg a de sacrés histoires à raconter. Vestige du passé colonial de l’île, ce village côtier aux batailles navales mythiques, est le cadre idéal pour une balade citadine en bord de mer. Oubliez le Wakashio (échouez à quelques kilomètres de là), dont la marée noire a été contenue par une population mobilisée comme jamais. Après un passage (obligé) au légendaire musée navale (à l’entrée du village), partez pour le marché, entre le port et la gare de bus. Un lundi de préférence, jour du Grand Marché de 9h à 17h. C’est l’un des 3 marchés incontournables de l’île avec celui de Goodlands (le plus dépaysant), de Port-Louis (le plus célèbre) et donc de Mahébourg, surement le plus coloré et familial. Animation garantie ! Tissus, souvenirs, vêtements, fleurs, nourriture… au Grand Marché de Mahébourg on trouve de tout. Une fois finie cette plongée dans l’art de vivre à la mauricienne, asseyez-vous sur le rebord de ce front de mer agréable, et regardez la mer, les montagnes… Instant magique.

Victor Ecrit avec amour par Victor

Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour discuter avec l'ile Maurice
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.