activités

Le château de Labourdonnais, la belle évasion

lundi septembre 28, 2020

A Mapou, au nord de l’île, le château de Labourdonnais conte l’art de vivre colonial du XIXe siècle dans un cadre extraordinaire.

Arbres centenaires, demeure majestueuse, jardin paradisiaque rythmé par le chant des oiseaux. Bienvenue au château de Labourdonnais ! Une bulle enchantée, située à Mapou, à quelques kilomètres du jardin de Pamplemousses.

Avant de commencer la visite de ce site du patrimoine mauricien, petite mise au point historique. Non, le château de Labourdonnais n’était pas la résidence de Mahé de La Bourdonnais. Le célèbre Gouverneur des Mascareignes, bâtisseur du nouveau Port-Louis et pionnier de la culture de la canne à sucre à Maurice, résidait entre Mon Plaisir (sur le site de l’actuel jardin de Pamplemousses) et Port-Louis. Malgré le nom, aucun lien n’uni le château de Labourdonnais à l’officier de marine français arrivé à l’île Maurice (alors appelé Isle de France) en 1735. Construit en 1856 comme résidence principale de la famille Wiehe, puis rénové en 2006, le château de Labourdonnais est un lieu d’histoire(s), un souvenir d’une époque coloniale, devenu une étape majeure du tourisme mauricien. On ferme le livre d’histoire, la visite peut maintenant commencer !

Montez les quelques marches du perron et vous voilà transporté dans une autre époque. Premier constat, l’architecture du château est remarquable. Cette bâtisse coloniale de style victorien néoclassique est construite essentiellement en teck. En y entrant, on se laisse porter par l’atmosphère du lieu. La visite du château raconte l’art de vivre du XIXe siècle. Des chambres au salon, la restitution est impressionnante… et rare, tant les vestiges de cette époque coloniale disparaissent. Au premier étage, on accède à une impressionnante terrasse. C’est la particularité du château : il est ceinturé sur deux niveaux par une imposante galerie. Le moment est délicieux. A l’ombre d’arbres gigantesques, assis sur des fauteuils en rotin, on ferme les yeux et on écoute le bruit de la nature. Après avoir fait le tour complet de la terrasse du premier étage et contemplé de haut la nature environnante, le voyage se poursuit. Une vidéo retrace les travaux de restauration du château terminés en 2006. Ils ont duré quatre ans, sous la supervision de Claude Fauque et Alexandre Fruh, respectivement muséologue et scénographe français.

Une fois la visite terminée, on part à la découverte du jardin, impeccablement entretenu et cerclé à perte de vue par des champs de cannes. De la grande allée centrale de lauriers d’Inde aux manguiers centenaires, le jardin est magnifique. Plus loin, les nombreux arbres fruitiers du verger s’étalent sur 45 hectares pour la production de jus, pâtes de fruits, sorbets et confitures vendus sur place. A proximité du château, une construction plus moderne héberge un restaurant. On est chaleureusement accueilli par Fabio, le Chef de ‘La table du château’. Pas de doute, son accent nous confirme qu’il est bien italien ! La carte est belle, le déjeuner délicieux. En sortant de table, on se dirige vers le bar du restaurant pour la dégustation de rhum. Vanille, litchi, gingembre, mangue… On goûte aux différentes saveurs de rhums arrangés. Depuis 2014, la distillerie de Labourdonnais confectionne des rhums, vieillis en fûts de chêne et aromatisés aux fruits du jardin. Un délice.

Quelle journée ! La balade est finie. L’histoire continue.

…..
Infos pratiques : Le Château est ouvert tous les jours de 9h à 17h.

Crédit photo: Anaïs Dercy / La Isla – Janvier 2020

Victor Ecrit avec amour par Victor

Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour discuter avec l'ile Maurice @attitude_hotels