culture

Les projecteurs se rallument sur le théâtre de Port-Louis

mercredi mai 19, 2021
Eddy Lamour - Theatre de Port Louis

Cœur de la vie culturelle et sociale de la belle époque de la capitale mauricienne, le théâtre de Port-Louis est fermé. Avant sa résurrection annoncée, partez pour un peu d’histoire dans l’antre d’un lieu magique.

C’était le rendez-vous des Port-Louisiens. La belle adresse du gratin de la capitale. L’emblème de la culture mauricienne, construit en 1822 au cœur de Port-Louis, est en berne. Le plus vieux théâtre à l’italienne de l’hémisphère sud est fermé. Le parquet grince, les murs respirent l’histoire mais ses projecteurs sont éteints depuis 2008. Abandonné depuis trop longtemps, recouvert de poussière, le théâtre garde espoir. Sa rénovation, serpent de mer des salons mauriciens, a démarré en 2018.

Eddy Lamour a le sourire.

L’ancien éclairagiste du théâtre, devenu son gardien, arpente chaque jour les coulisses de ce lieu extraordinaire. Il ouvre les volets pour aérer le théâtre, vérifie les lumières, passe en salle des machines, arpente ces loges sombres. Il est le seul rescapé de la période faste du théâtre, une époque où l’on se donnait rendez-vous devant ce lieu central de la vie Port-Louisienne. Vestige du passé, le théâtre fait figure d’exception dans une ville qui ne regarde pas derrière : « Certains bâtiments ont été détruits alors qu’ils représentaient le cachet original de Port-Louis. On se demande aujourd’hui quelle histoire on va léguer aux générations futures », raconte Eddy Lamour.

Vous souhaitez humer un peu de l’histoire de la capitale mauricienne ?

Programmez une balade autour du théâtre ! Rues foisonnantes, marchands ambulants… voilà le quartier idéal pour vous immerger dans l’atmosphère de Port-Louis. Face au théâtre, la poétique rue du Vieux Conseil est l’autre souvenir de l’époque coloniale. Avec le théâtre, c’est un passage obligé de la visite de la capitale ! Malgré la fermeture, regrettable et récente, du café du Vieux Conseil, cette rue ne manque pas d’attraits. Ici le poète Charles Baudelaire a dormi, là le légendaire Surcouf, habitant de la rue voisine, aimait se promener. La rue du Vieux Conseil, respiration au milieu du tumulte, est aujourd’hui la seule rue piétonne de Port-Louis. Vous pouvez y visiter l’historique musée de la photographie et la fondation Malcolm de Chazal, célèbre poète et peintre mauricien.

Avec un peu de chance, au détour de votre promenade, en longeant le chantier du théâtre (dont la façade est désormais comme neuve), vous croiserez Eddy Lamour. L’ange gardien du théâtre adore partager ses souvenirs et faire découvrir les coulisses de la salle. Avec lui, à l’intérieur, on pourrait se croire dans Le Fantôme de l’Opéra, tant la poésie et la nostalgie imprègnent les lieux. Dans un coin, demeure le légendaire piano à queue du théâtre. Au-dessus, le dôme magnifique peint par le belge Vandermeersch est toujours là, tout comme le vieux parquet et les piliers de pierre. Le reste, ces enseignes d’époque et ces vieux sièges rouges notamment, ont disparu. Le lifting est brutal, mais la lumière est au bout du tunnel.

La rénovation est bien avancée, on verra mais ça pourrait être un nouveau souffle pour le centre de Port-Louis. Quand ça arrivera, je serais très heureux de reprendre mon métier d’éclairagiste !

La deuxième phase des rénovations devrait débuter courant 2021 pour durer au moins un an. Le théâtre de Port-Louis c’est une histoire à suivre… au conditionnel.

Theatre de Port Louis

Victor Ecrit avec amour par Victor

Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour discuter avec l'ile Maurice
This error message is only visible to WordPress admins