podcast

Episode 7 – Ritesh, Pêcheur-entrepreneur visionnaire

mardi mars 24, 2020

Ritesh, Pêcheur-entrepreneur visionnaire

« – Dada, raconte-moi comment c’était, avant, le lagon.
– Alors, tu vois Yoan, maintenant, les bateaux de ton papa, ils doivent aller très loin de Maurice pour pêcher. Ils naviguent pendant de longues heures, ça dure même parfois plusieurs jours, pour qu’ils arrivent à un endroit rempli de poissons. Là-bas, il y a de tout : des babones, des bonites, des mérous, des capitaines. Et plein de langoustes aussi ! Avant, c’était un peu comme ça dans le lagon de Maurice.

“C’est où cet endroit Dada ?
– Cet endroit, ça s’appelle Saint-Brandon. Un jour, quand tu seras plus grand, je suis sûr que ton papa t’emmènera là-bas.
-Et je pourrai être le capitaine du bateau ?
– Peut-être Yoan. Peut-être. »

Alors que le soleil décline, j’accompagne du regard Yoan et son grand-père. Je les vois se diriger vers un bateau de pêche. A quai, un homme assez jeune à la peau foncée semble donner les directives à l’équipage qui s’active à l’intérieur. Il s’interrompt pour enlacer le petit garçon.

Quand je me retourne, j’aperçois une peluche abandonnée sur le trottoir. Quelques minutes plus tôt dans les mains de Yoan, le petit lion se retrouve orphelin des caresses de l’enfant. Je le ramasse et me dirige à mon tour vers le bateau de pêche.
– « Bonjour, je crois que j’ai trouvé quelque chose qui appartient au petit.
– Ah merci beaucoup, heureusement que vous l’avez trouvé ! »

Déjà, la nuit est tombée sur Port-Louis. A cette heure-ci, je ne sais même pas si un bus express pourra me ramener à Grand Baie.
« Excusez-moi, savez-vous jusqu’à quelle heure il y a des bus pour Grand-Baie ?
– Jusqu’à 19 heures. Après il faut prendre le taxi. Mais si vous devez aller à Grand Baie, on peut vous raccompagner. J’ai fini avec le bateau. »

Je m’installe à l’arrière d’une flambante BMW série 5. Le grand-père, « Dada » a pris place à l’avant tandis que Yoan est installé à côté de moi. Au volant, Ritesh me pose quelques questions d’usage, poli et distant. Par la fenêtre, je vois défiler les champs de canne et les baraques du bord de route à vive allure. Ritesh conduit aussi vite qu’il parle. Entre 2 phrases, téléphone qui sonne, urgence à gérer, moteur en panne, pêcheur malade, retour houleux de St Brandon pour le 3e bateau, autorisation administrative refusée.
« J’ai faim.
– T’inquiète pas mon gars, on arrive à la maison, mummy a préparé un cari poisson.”
Silence.
“ Vous voulez rester manger avec nous ? »

En arrivant dans la maison de Ritesh, je réalise que cette maison n’est pas seulement celle de Ritesh. Sur la table, 11 assiettes sont disposées. Une jeune femme créole vêtue d’un sari m’accueille : c’est Rachel, la maman de Yoan, la femme de Ritesh.
Ma première soirée mauricienne en famille est bruyante, joyeuse et colorée. Ce soir-là, je découvre également comment Ritesh est passé de pêcheur à entrepreneur en l’espace de quelques années. Emmenant toute sa famille dans la petite aventure.

Liens d'écoutes :

Fleur Ecrit avec amour par Fleur

Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour discuter avec l'ile Maurice @attitude_hotels