culture

Episode 5 – Xavier nature sensible

dimanche mars 22, 2020

Xavier, nature sensible

 De mon escapade inattendue dans le sud-ouest de l’île, je suis rentrée épuisée et heureuse. Seuls une cinquantaine de kilomètres séparent Albion de Bain-Boeuf, et pourtant l’expédition m’a semblé durer plusieurs jours. Sur ce petit bout de terre isolé, un peu perdu au milieu de l’océan, mes repères ont changé, mon rapport au temps s’est distendu, les distances se sont allongées. Pour une fois, je me laisse porter par le temps plutôt que d’essayer de maîtriser les minutes.

Je rentre tard à l’hôtel. La nuit est tombée depuis plusieurs heures déjà. Mais plutôt que de regagner ma chambre, je me dirige vers la plage. Je marche, pour prolonger cette journée, pour m’imprégner encore un peu plus du silence enveloppant qui accompagne la nuit étoilée.

Au loin, je distingue un faisceau lumineux et je perçois des voix. Deux hommes et une femme s’apprêtent à grimper à bord d’une barque. Ils parlent à voix basse, comme pour ne pas réveiller la nature endormie. Quand je m’approche d’eux, je remarque la caméra posée sur l’épaule d’un des deux hommes, et des bouteilles de plongée calées au fond de la barque.

« Bonsoir »

« Bonsoir ».

Réponse polie, mais pressée.

« Vous allez où comme ça ? »

« On tente une plongée de nuit. On est en train de réaliser un documentaire. C’est notre 4e prise, on va essayer de la réussir celle-là. »

La tension est palpable. Je décide de m’éclipser discrètement.

« Bon courage alors ».

« Hey Madame, vous savez plonger ? »

« euh… avec un masque et un tuba oui, mais pas avec des bouteilles de plongée. »

« ça vous dirait de nous aider ? On part pour 2 heures, et on aurait besoin de quelqu’un dans le bateau. »

Sur fond de moteur ronronnant, je fais la connaissance de Thomas, Xavier et Caroline. Fascinés par l’écosystème de leur île, engagés dans la protection de l’environnement, ils filment et photographient pour dire à la fois la beauté et la fragilité de leur pays.

 

Cette nuit, nous n’irons pas plus loin que le Coin de Mire. Mais moi, je découvrirai mille et une autres richesses au travers des récits de Xavier, insatiable explorateur et voix engagée dans le développement durable de son île.

Des hauteurs du Pouce aux côtes quasi-inaccessibles de l’île Ronde, j’imaginerai Maurice sous ses multiples facettes. Une île Maurice secrète, inattendue, merveilleuse… et en danger.

 

Liens d'écoutes :

Fleur Ecrit avec amour par Fleur

Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour discuter avec l'ile Maurice @attitude_hotels